search
top

Signer le bon contrat de location

logement03Vous avez trouvé un logement qui vous intéresse et qui semble répondre à vos besoins ? Parfait, il est alors temps de voir de plus près les formalités qui vous attendent dans sa signature. Pour vous aider, voici un petit récapitulatif des précautions qu’il faut prendre.

Les pièges à éviter

D’abord, en ce qui concerne le contrat de bail lui-même, assurez-vous qu’il contient bien tous les éléments ci-après. La date de début et la durée de la location, le prix de la location, les conditions de paiement et la révision des prix, l’usage auquel est destiné le local, les charges et les impôts que le locataire doit payer, les conditions de résiliation du contrat et la caution (si caution il y a). La période de contrat est généralement de trois ans, mais pour les contrats à courte durée, cela peut être d’un an. Cependant, c’est le minimum légal en ce qui concerne la durée. Pendant cette période, le propriétaire ne pourra vous demander de partir même s’il désire vendre le logement. En ce qui concerne le dépôt de garantie ou la caution, évitez de payer plus de deux mois de loyer pour vous en acquitter. Au sujet des garanties, le propriétaire est en droit d’en exiger si vos revenus ne sont pas trois fois supérieurs au loyer. Les étudiants peuvent demander à leurs parents, tandis que les autres peuvent demander à des proches ou leur banque. Seulement, il ne faut pas oublier que ce sont ces derniers qui paieront à votre place au cas où il y aurait des impayés.

Les augmentations de loyer

De manière générale, le loyer se paie mensuellement. Pour ce qui est des augmentations, à ce sujet, la loi dicte qu’elle ne doit augmenter que d’une fois par an.

top